La démocratie locale : par André LECHIGUERO

Publié le par Administrateur

Texte ayant servi de support à l'intervention d'André Lechiguero lors de la réunion publique du vendredi 14 mars.

Démocratie locale

Bonsoir, je vais vous parler de démocratie locale et plus précisément de démocratie participative.


Un village se construit et se développe avec l’ensemble de ses habitants et la participation de ceux-ci aux décisions est un enjeu démocratique. C’est également une condition de l’efficacité des politiques publiques.

La volonté de notre liste est d’associer tous les citoyens à la décision publique et de créer de nouveaux lieux de débats. Pour cela nous vous proposons :

  • un conseil municipal des jeunes
  • des comités de quartiers
  • un comité des anciens
  • rendre plus accessible l'information

Le conseil municipal des jeunes est une manière d'éduquer les enfants au travers de nouvelles instances démocratiques adaptées afin qu’ils deviennent des citoyens responsables, conscients de leurs droits et de leurs devoirs. C'est un axe fort de notre projet municipal.

La démarche n'est pas nouvelle : le premier Conseil Municipal de Jeunes (CMJ) est né en Alsace à Schiltigheim en 1979. Aujourd’hui environ 1 800 conseils fonctionnent en France et sans aller trop loin, il y en a à Calvisson, Aujargues, Souvignargues.

Les objectifs du conseil municipal des jeunes seront pour nos enfants du CM et du collège de :

  • donner la parole aux jeunes pour favoriser leur intégration dans la collectivité
  • les former à leur rôle de futurs citoyens
  • les inciter à s'autonomiser en développant des projet les concernant

Le conseil sera mis en place et encadré par des animateurs de la communauté de communes, des élus, des parents d'élèves et les enseignants qui le souhaitent. Il comportera si possible 19 membres paritaires élus pour 2 à 3 ans de façon à avoir le temps de murir et réaliser des projets.
Étant mineurs, les jeunes ne pourront participer qu'à condition d'avoir une autorisation parentale.

Échéance possible de mise en place : printemps 2015

Les comités de quartiers
La création de comités de quartiers à Villeiveille répond à la volonté notre liste de stimuler l’intervention citoyenne. Nous proposons la constitution de plusieurs comités de quartiers à :

  • Fontbonne / Route d'Alès
  • Village / Truque / Eaudes
  • Ste Catherine / 4 Chemins
  • Pondres / La Tuilerie
  • Vieille route / Route de Nimes
  • Loquin / Source / Calmette

L'objectif est de donner la parole aux habitants de la commune, en l'organisant autour d'un groupe de personnes motivées, volontaires, bénévoles, chargées de créer le lien entre les habitants et le conseil municipal.
L'objectif est aussi de faire circuler l'information entre la municipalité et les quartiers dans les 2 sens, de mobiliser l'expertise des usagers, de favoriser l'animation et la vie locale (fête de quartier, jardin partagé, embellissement, ...),

Ces comités de quartiers devront être montés à l'initiative des habitants et présidés par eux, l'amorce pourra-être engagée par le conseil municipal qui pourra convoquer une "assemblée générale de quartier" afin de présenter la démarche et la faire émerger.

Le fonctionnement sera à préciser mais on peut déjà envisager :

  • au moins un porte parole du quartier, 2 adjoints
  • un élu référent chargé d'assurer le lien
  • réunion au foyer si nécessaire

Délais de mise en œuvre de la démarche : dès septembre.

Le conseil des anciens
Un peu moins « académique », nous proposons l’installation d'un conseil des anciens (ou des Sage comme on les appelle à Arles (13) et Boujan sur Libron (34).

Le conseil des anciens :

  • se prononce sur des dossiers ou des projets soumis par la municipalité ou émanant du conseil lui-même.
  • peut être sollicité sur n’importe quelle question d’intérêt général.
  • pas de pouvoir décisionnel mais représente une force de propositions.
  • Il peut être amené à travailler en collaboration avec d’autres structures participatives (ex : conseil des jeunes, conseils de quartiers…)

L'idée, associer les anciens aux décisions qui les concernent, faire remonter leurs besoins spécifiques, lutter contre l'isolement.


La communication
La citoyenneté ne peut s'exercer que si la municipalité s'en donne les moyens. La communication doit donc permettre plus d'interactivité.

Nous proposons de faire évoluer le site de la mairie en portail qui sera ouvert aux associations et acteurs économiques de Villevieille afin qu'ils puissent faire part de leur actualités en temps réel. Bien évidement l'accès à ce portail nécessitera d'approuver une charte d'utilisateur.

Nous proposons enfin d'indiquer au fil de l'eau la nature et l’évolution des dossiers traités par la municipalité et d'ouvrir un espace dédié aux débats publics liés à notre politique de démocratie participative.

Publié dans Notre programme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :