Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Résultats élections municipales 2014

Publié le par Cécile Marquier

Notre avenir a villevielle (Liste divers) - Mme Cécile Marquier - 544 voix, 56.02%

Un nouvel elan pour villevieille (Liste divers) - M. Roger Canto - 427 voix, 43.98%

Inscrits : 1242 - Votants : 1006 ( 81%) - Exprimés : 971 - Participation : 81% - Abstention : 19%

Publié dans Vie de la campagne

Partager cet article
Repost0

Dernier post avant les élections

Publié le par Cécile Marquier

La loi électorale interdit toute diffusion d'informations ou d'éléments nouveaux après le vendredi 21 mars 2014 minuit.

En conséquence, nous "gelons" notre blog jusqu'à l'issue des opérations de vote, dépouillement compris.

A partir de lundi vous pourrez retrouver ici les résultats de ce tour d'élection et pourrez obtenir sur simple demande nos comptes de campagne que nous tiendrons à votre disposition.

Publié dans Vie de la campagne

Partager cet article
Repost0

MERCI !

Publié le par Cécile Marquier

A quelques jours des élections municipales, nous vous faisons le bilan de notre campagne que nous avons voulue dynamique, respectueuse et assidue.
A diverses occasions, nous avons fait le choix de venir à votre rencontre et nous souhaitons vous remercier de l'accueil chaleureux et de l’attention que vous nous avez réservés.
Les valeurs que nous défendons, le nouveau mode de fonctionnement et l'avenir que nous souhaitons dessiner ensemble pour Villevieille ont été entendus et compris. C'est avec enthousiasme que nous renouvelons notre motivation voire notre détermination à être actifs et présents pour notre commune.

Le devoir des élus est avant tout de représenter au mieux ses concitoyens et d’œuvrer afin de défendre les intérêts de sa commune au sein d'une équipe collégiale et soudée.

Citoyens, nous le sommes avant tout... Engagés, nous le sommes également et nous vous le prouvons par notre volonté d'avancer ensemble dans la même direction, à l'écoute de la population.
La communication et la concertation ont été les maîtres mots de notre campagne et ils le resteront.
Notre engagement n’est pas qu’une posture.
Vous en avez eu un aperçu durant cette campagne.
Il a fait notre unité,
Il est notre réalité,
Il sera notre quotidien
Et ce, tout au long du mandat à venir.

Pour aller plus loin ensemble, votez liste entière,

votez "Notre Avenir à Villevieille".

Publié dans Vie de la campagne

Partager cet article
Repost0

Sollicitations des candidats en campagne

Publié le par Administrateur

Tout le long de cette campagne électorale, notre liste a été sollicitée, comme c'est l'usage, par différents groupes de pression, associations, ... parmi lesquelles :

- La manif pour tous : demande portant sur le soutien à la politique de la famille, le refus de la théorie du genre, l'engagement de soutenir lors des sénatoriales un candidat défendant les valeurs de ce mouvement ;

- CIVAM du Vidourle : engagement à ne plus utiliser de produits phytosanitaires sur la commune ;

- Association pour la Sauvegarde du Site de Pondres : demande de soutien pour la préservation du site.

Après discussion avec l'ensemble de la liste lors de notre réunion de travail hebdomadaire, nous avons souhaité apporter les réponses suivantes :

La sollicitation de la Manif pour tous étant du ressort d'une politique nationale, et non une compétence de la commune, nous n'avons pas voulu répondre favorablement et appliqueront en matière de politique de la famille (procréation, mariage pour tous, ...) strictement les obligations liées à la loi, et tenons à rappeler ici que notre liste ne se réclame d'aucune étiquette politique.

Le demande du CIVAM correspond déjà à un axe de notre programme, nous nous engageons donc à réduire, puis progressivement ne plus utiliser de produits phytosanitaires sur les espaces collectifs de la commune.

Enfin, vous trouverez la réponse adressée au nom de la liste à la présidente de l'ASSP.

Courrier adressé à Cécile Marquier par l'ASSP

Réponse apportée par Cécile Marquier au nom de l'ensemble de la liste

Publié dans Vos questions

Partager cet article
Repost0

Les aménagements à venir, par Patricia HUGUES

Publié le par Administrateur

Voici le support de la présentation de Patricia HUGUES sur les aménagements, lors de la réunion publique du 14 mars.

Les aménagements à venir


L’aménagement de notre commune est un enjeu important pour nous. Il s’agit de répondre aux besoins de la population pour améliorer son cadre de vie, le rendre plus sécure, plus adapté à l’activité humaine tout en préservant l’équilibre esthétique et le charme de notre village.

Pour ce faire, nous pourrons nous appuyer sur les savoirs-faire et compétences de nos employés communaux qui ont une connaissance technique de la restauration de murs ou de petits murets en pierre sèche.

Les aménagements en lien avec la sécurité du piéton
Ils se feront dans le respect des projets déjà entérinés et dans le prolongement des décisions votées par la municipalité actuelle :

Le trottoir en bordure de la route de Nîmes sera donc réalisé, pour info il aurait pu être amorcé si le budget de la voie piétonne n’avait pas absorbé l’enveloppe prévue pour cette première tranche de trottoir.

Nous envisageons également de réaliser d’autres trottoirs :

  • trottoir dans la continuité de la voie piétonne route d’Alès, jusqu’au rond-point du mas Franc.
  • trottoir de l’avenue de la Calmette jusqu’au rond-point du chemin de Piquet. Ce trottoir reste en attente des voies d’accès qui seront faites pour la gendarmerie, il est fortement lié à cette implantation.

Ces deux derniers trottoirs avaient été évoqués lors de Conseils Municipaux.


Toujours au sujet de la sécurité du piéton, nous voulons sécuriser la sortie scolaire de nos enfants en mettant à l’étudie un nouvel aménagement du parking.

Le foyer communal

En restant sur le même secteur, moderniser le foyer communal et aménager les combles pour accueillir les activités des associations (rencontre des associations pour réaliser avec elles un diagnostic en termes de besoins)

Le centre ancien

Nous souhaitons continuer l’aménagement du centre ancien, dans le respect de l’environnement, du charme du village, et en concertation avec la population (dans la continuité des aménagements réalisés sur ce mandat). Lors de nos rencontres avec les habitants, nous avons pu constater et faire un premier état des lieux de certaines rues très abimées. Nous nous attacherons à réaliser une tranche supplémentaire.

Terrain des terriers Continuer son aménagement avec quelques installations complémentaires (paniers de basket, finaliser l’aire de pique-nique).

Le bois de Pondres et son pigeonnier

Actuellement ce pigeonnier et le bois qui l’entoure appartiennent au Conseil Général. La commune pourrait en devenir propriétaire pour cela il faudrait que le CG lui cède ses parcelles. Cela reste à négocier avec le Département.

Ensuite nous pourrions tout à fait envisager d’aménager le bois par un sentier de randonnée qui guiderait les promeneurs vers le pigeonnier, lui-même serait rénové et mis en valeur. La rénovation pourrait se faire en partie par du chantier d’insertion (de la compétence de la CCPS) et par des entreprises spécialisées pour tout ce concerne la partie supérieure du pigeonnier et qui nécessiterait des échafaudages (la réglementation des chantiers d’insertion imposant à ses employés de travailler à hauteur d’homme).

Enfin, concernant notre école communale

Nous mettrons tout en œuvre pour défendre et accompagner la restructuration de notre école (classes, cantine, garderie trop vétustes, préau…) auprès de la CCPS. La municipalité a mis en emplacement réservé un terrain qui jouxte l’école, se posera alors la question du foncier, incontournable pour faire avancer le dossier.

Je ne développe pas plus car Patrick vous en parlera plus en détail dans la rubrique Urbanisme.


Merci pour votre attention

Publié dans Notre programme

Partager cet article
Repost0

La démocratie locale : par André LECHIGUERO

Publié le par Administrateur

Texte ayant servi de support à l'intervention d'André Lechiguero lors de la réunion publique du vendredi 14 mars.

Démocratie locale

Bonsoir, je vais vous parler de démocratie locale et plus précisément de démocratie participative.


Un village se construit et se développe avec l’ensemble de ses habitants et la participation de ceux-ci aux décisions est un enjeu démocratique. C’est également une condition de l’efficacité des politiques publiques.

La volonté de notre liste est d’associer tous les citoyens à la décision publique et de créer de nouveaux lieux de débats. Pour cela nous vous proposons :

  • un conseil municipal des jeunes
  • des comités de quartiers
  • un comité des anciens
  • rendre plus accessible l'information

Le conseil municipal des jeunes est une manière d'éduquer les enfants au travers de nouvelles instances démocratiques adaptées afin qu’ils deviennent des citoyens responsables, conscients de leurs droits et de leurs devoirs. C'est un axe fort de notre projet municipal.

La démarche n'est pas nouvelle : le premier Conseil Municipal de Jeunes (CMJ) est né en Alsace à Schiltigheim en 1979. Aujourd’hui environ 1 800 conseils fonctionnent en France et sans aller trop loin, il y en a à Calvisson, Aujargues, Souvignargues.

Les objectifs du conseil municipal des jeunes seront pour nos enfants du CM et du collège de :

  • donner la parole aux jeunes pour favoriser leur intégration dans la collectivité
  • les former à leur rôle de futurs citoyens
  • les inciter à s'autonomiser en développant des projet les concernant

Le conseil sera mis en place et encadré par des animateurs de la communauté de communes, des élus, des parents d'élèves et les enseignants qui le souhaitent. Il comportera si possible 19 membres paritaires élus pour 2 à 3 ans de façon à avoir le temps de murir et réaliser des projets.
Étant mineurs, les jeunes ne pourront participer qu'à condition d'avoir une autorisation parentale.

Échéance possible de mise en place : printemps 2015

Les comités de quartiers
La création de comités de quartiers à Villeiveille répond à la volonté notre liste de stimuler l’intervention citoyenne. Nous proposons la constitution de plusieurs comités de quartiers à :

  • Fontbonne / Route d'Alès
  • Village / Truque / Eaudes
  • Ste Catherine / 4 Chemins
  • Pondres / La Tuilerie
  • Vieille route / Route de Nimes
  • Loquin / Source / Calmette

L'objectif est de donner la parole aux habitants de la commune, en l'organisant autour d'un groupe de personnes motivées, volontaires, bénévoles, chargées de créer le lien entre les habitants et le conseil municipal.
L'objectif est aussi de faire circuler l'information entre la municipalité et les quartiers dans les 2 sens, de mobiliser l'expertise des usagers, de favoriser l'animation et la vie locale (fête de quartier, jardin partagé, embellissement, ...),

Ces comités de quartiers devront être montés à l'initiative des habitants et présidés par eux, l'amorce pourra-être engagée par le conseil municipal qui pourra convoquer une "assemblée générale de quartier" afin de présenter la démarche et la faire émerger.

Le fonctionnement sera à préciser mais on peut déjà envisager :

  • au moins un porte parole du quartier, 2 adjoints
  • un élu référent chargé d'assurer le lien
  • réunion au foyer si nécessaire

Délais de mise en œuvre de la démarche : dès septembre.

Le conseil des anciens
Un peu moins « académique », nous proposons l’installation d'un conseil des anciens (ou des Sage comme on les appelle à Arles (13) et Boujan sur Libron (34).

Le conseil des anciens :

  • se prononce sur des dossiers ou des projets soumis par la municipalité ou émanant du conseil lui-même.
  • peut être sollicité sur n’importe quelle question d’intérêt général.
  • pas de pouvoir décisionnel mais représente une force de propositions.
  • Il peut être amené à travailler en collaboration avec d’autres structures participatives (ex : conseil des jeunes, conseils de quartiers…)

L'idée, associer les anciens aux décisions qui les concernent, faire remonter leurs besoins spécifiques, lutter contre l'isolement.


La communication
La citoyenneté ne peut s'exercer que si la municipalité s'en donne les moyens. La communication doit donc permettre plus d'interactivité.

Nous proposons de faire évoluer le site de la mairie en portail qui sera ouvert aux associations et acteurs économiques de Villevieille afin qu'ils puissent faire part de leur actualités en temps réel. Bien évidement l'accès à ce portail nécessitera d'approuver une charte d'utilisateur.

Nous proposons enfin d'indiquer au fil de l'eau la nature et l’évolution des dossiers traités par la municipalité et d'ouvrir un espace dédié aux débats publics liés à notre politique de démocratie participative.

Publié dans Notre programme

Partager cet article
Repost0

Vie culturelle et associative - par Florent JULLIEN

Publié le par administrateur

Voici le texte ayant servi de support à Florent JULLIEN lors de la réunion publique du vendredi 14 mars.


Vie culturelle et associative


Stimuler la vie culturelle sur notre commune, c’est avant tout soutenir le mouvement associatif. Une dizaine de ces associations sont présentes sur notre commune ; grâce à elles, Villevieille vit au rythme des manifestations et de l’animation dont elles sont les maitres d’œuvre.
En premier lieu, l’incontournable fête votive qui réunit petits et grands, mais aussi Terroir des arts, le week-end des santons et bien d’autres….
Ces associations, reposant sur l’enthousiasme de leurs bénévoles, ont souvent des moyens limités, c'est la raison pour laquelle une municipalité se doit d’appuyer dans la mesure de ses moyens toute initiative destinée à faire vivre la commune. Ce sera notre priorité.


Nos projets

Maintenir l’existant

- octroi d’une subvention annuelle aux associations présentes sur la commune
- mise à disposition d’agents communaux lors de l’organisation des évènements
- possibilité pour toute association d’utiliser le foyer communal pour la tenue de manifestations

Stimuler la création

- toute personne ou groupe de personnes, ayant pour projet la création d’une association ou d’un évènement ponctuel sur notre commune est conviée à se signaler au préalable en mairie. Elle sera alors reçue par notre équipe afin d’étudier le type de soutien éventuel que nous pourrons lui apporter


Pour aller plus loin :

Équipements

Achat d’une scène, mise à disposition des associations (l’estrade actuellement utilisée n’étant pas aux normes élémentaires de sécurité).

Étude du raccordement électrique de la place de la mairie par la pause d’un compteur forain permanent ; aujourd’hui, une demande de branchement/débranchement est faîtes à chaque manifestation auprès d’EDF. D’un rapport coût/usage très élevé et peu souple, cette option se révèle peu satisfaisante.

Aménagement des combles du foyer communal : cet espace ainsi créé sera dédié entièrement aux associations, comme lieux de stockage et d’activité. C’est également ici que pourrait se retrouver les jeunes de la commune auxquels nous souhaitons dédier un lieu de rencontre couvert.

Mise à disposition du portail internet de la mairie


Fonctionnement :

Instauration a minima d’un entretien annuel individuel avec chaque associations ; destiné à évoquer les projets de chacun, cet entretien permettra d’ajuster au plus près le soutien de la mairie en fonction des projets à venir.

Création d’une journée des associations dont le contenu sera étudié en concertation avec chacun et sera l’occasion de fédérer les diverses associations sur d’éventuels projets communs.

Enrichir, stimuler, développer l’offre culturelle et associative dans une commune de notre taille n’est pas qu’une affaire d’argent ; c’est avant tout une volonté qui est la nôtre d’encourager, épauler, fédérer les énergies et les créativités déjà existantes, ... pour le profit de tous.

Publié dans Notre programme

Partager cet article
Repost0

Transcription de la réunion publique du 14 mars

Publié le par administrateur

Nous avons pris des notes, lors de la réunion publique du 14 mars pour les mettre en ligne afin qu'elles puissent bénéficier aux personnes qui n'ont pas pu s'y rendre.

Il ne s'agit pas d'un compte-rendu in extenso, mais d'une transcriptions que nous espérons fidèle.

Merci aux nombreuses personnes qui sont venues débattre, la soirée était très riche.

Réunion publique 2014


Question 1 :

Un citoyen :
Vous parlez de « divergence » avec le conseil actuel dont vous faites partie. Pouvez-vous les expliquer ?

Réponse 1 :

Cécile :
Elue depuis 2001 avec la liste de M. Fort, c'est au deuxième mandat que nous avons eu des approches différentes entre Roger Canto et nous. L'ouverture des constructions je suis d'accord, mais il y a des façons de faire !
Par exemple l'Olivette de la Truque : le projet d'aménagement du promoteur validé par M. Canto, adjoint à l'urbanisme prévoyait 11 lots de 350m² chacun. Le projet visé par M. Canto a été transmis à la Communauté de Commune, sans même qu'il y ait eu de discussion au conseil municipal. Heureusement qu'elle l'a refus
é !

Le projet est en attente actuellement mais il réapparaîtra très certainement après les élections.

Nous sommes 19 et je pense qu'il faut que tout le monde, les habitants y compris, puissent donner leurs avis. Nous débattrons ensemble, il n'y aura pas de projet non discutés. Nous ne ferons pas de la politique d'urbanisme comme c'est le cas actuellement avec des décisions prises par une personne seule.

Voilà pourquoi je parle de divergence et de différence.


Question 2 :

Un citoyen :
En s'adressant à Monsieur Fort présent dans la salle :
« Je suis de Pondres et j'ai un mur de 8m de haut à 4 m de ma maison, que vous avez fait sans en discuter ni même me prévenir. Depuis ma fenêtre je voyais des arbres et maintenant je suis dans l'ombre, et je finirai ma vie à l'ombre de ce mur. C'est dégueulasse... » « Allez vous continuer cette politique ? »

Un citoyen rajoute une question :
Moi j'ai le même problème : l'on m'a construit le mur de Berlin devant chez moi, Traverse des Eaudes. Il y a des « moyens d'urbanisme » à ne pas confondre avec des « axes d'urbanisme ».

Un autre citoyen :
Il y aura bientôt le transfert des compétences en urbanisme à la Communauté de Communes, mais pour moi échapper c'est à nos propres compétences et responsabilité. Il faut que l'on s'oppose à cela. Il y a eu des pressions préfectorales et autre pour construire hors des zones inondables, comme le Carrefour® et les lotissements, mais cela doit cesser. Engagerez-vous le transfert des compétences à la Communauté de Communes ?

Réponse 2 :

Cécile :
Le problème ici est que que cela risque certainement d'être imposé dans les 2 ans. Mais en ce qui me concerne je suis plutôt défavorable à ce transfert de compétence.
Sur la question de Pondres, nous nous engageons à essayer de sauver ce qui peut encore l'être, mais ça va être diffic
ile.


Question 3 :

Un citoyen :
« en finir avec la politique de la chaise vide ». Que cela veut-il dire ? Pouvez vous expliquer ?


Réponse 3 :

M. Fort demande à répondre :
Je suis là un peu pour ça : je tenais à m'expliquer à cet égard. Je dois dire « la politique de MA chaise vide ». En 2002 nous avons intégré la CCPS. J'ai fait toutes les réunions, les conseils communautaires, ...etc. Et quand l'on a parlé de l'investissement des l'école, en 2002 il y avait d'autres priorités de rénovations. Nous l'avions compris et avons été patient. Puis ce fût à notre tour d'investir pour l 'école et nous avons présenté nos projets, nous avons été entendu mais pas écoutés. La réponse était toujours la même : « on verra... ».
Puis il y a une raison fiscale, plus difficile à expliquer : en 2008 nous voulions re-étudier les attributions fiscales qui devaient être données avec équité afin de favoriser notre commune. J'en ai parlé plusieurs fois mais je n'ai jamais été entendu. Le bureau communautaire a la majorité et il est donc difficile de leur faire changer d'avis. Et l'on m'a ignoré... J'ai choisi de faire la chaise vide pour contester, mais toutes les chaises n'étaient pas vide, seulement la mie
nne.

Un citoyen :
Et y a-t-il eu préjudice pour la commune ?

M. Fort :
Non puisqu'il ne manquait que mo
i.

Cécile :
M. Fort c'est là que je suis pas d'accord avec vous. L'absence d'un maire à la communauté de commune est préjudiciable à la commune, c'est inévitable ! Vous auriez dû prendre le problème différemment. Les dossiers ont été défendu jusqu'au bout pourtant, mais nous étions seuls. Sans le soutien d'un maire les dossiers ces conseiller qui se battent en commission n'aboutissent à rien
!

Question 4 :

Un citoyen :
Sécurité routière et vitesse. Au niveau de la route d'Alès les véhicules roulent très vite. En plus de cela malgré la zone de passage les infrastructures sont moches. Il n'y a même pas d'éclairage comme il se doit. Le bitume a été refait certes mais cela incite encore plus à la vitesse. Allez-vous donc aménager la zone et la rendre plus agréable que se soit sur la vitesse ou sur l'aspect général ?

Réponse 4 :

Patricia :
Effectivement : la question de la vitesse est une de nos préoccupations. Il faut déjà harmoniser la signalétique. Par exemple quand on prend la route de Nimes à partir de Sommières, on a successivement un stop, un cédez le passage et une priorité à droite ! Il faut faire évoluer cela.
Pour en revenir à la route d'Alès, l'idée de mettre des ralentisseurs pourrai nuire aux riverains : lors du passage des véhicules - et surtout lorsque les camions freinent puis accélèrent – cela génère d'importantes nuisances sonores. Ce n'est pas forcément la solution. Il faut et je le redis « harmoniser la signalétique ». Mais il faut tout étudier : les radars pédagogiques par exemple ont été pensés. L'actuel conseil en a demandé deux et nous n'avons eu aucune nouvelles en retour.
Ceci dit, il faudra étudier les différentes solutions avec aussi bien les riverains que les autres utilisateurs, nous avons besoin de vous pour en déba
ttre !

Question 5 :

Un citoyen :
Au niveau de l'école : quels sont les moyens d'actions pour supprimer les algécos ?
La cantine ne peut-elle pas être plus Bio et moins industrielle ?


Réponse 5 :

Cécile :
Nous avons déjà changé de traiteur. Le pain est Bio, fabriqué à Junas, et les légumes proviennent un maximum des producteurs locaux.
En ce qui concerne l'extension de l'école, une étude est en cours. Il faut obtenir la parcelle, ...etc. Vous le savez maintenant, on en a beaucoup parlé dans la campagne, c'est notre prior
ité.

Question 6 :

Un citoyen :
Moi je suis de Pondres et ceux que vous avez fait est dégeulasse ! J'en suis malade ! Vous avez construit n'importe où sans même demander l'avis des habitants. Allez vous stopper cette politique d'urbanisme qui semble sans limite ?


Réponse 6 :

Cécile :
Nous allons effectivement essayer de sauver ce qu'il reste à sauver. Cela ne sera pas facile car le mal est fait. Si il y avait eu une concertation au sein même du conseil nous n'en serions pas là. Les décisions ont été prise quasiment à huit clos, sans concertations, ni avec les conseillers eux-même ni avec les habitants. Nous voulons changer ces pratiques anarchique
s.

Publié dans Vie de la campagne

Partager cet article
Repost0

L’urbanisme pour Villevieille : Intervention de Patrick BLONDELLE

Publié le par Administrateur

Le texte qui suit constitue une transcription de l'intervention de Patrick BLONDELLE, vendredi 14 mars, lors de la réunion publique.


L’urbanisme pour Villevieille

Notre population augmente de 3% par an depuis plusieurs années, ce qui place notre commune au dessus de la dynamique régionale. Imaginez accueillir 50 personnes chaque année, il faut pouvoir le faire dans de bonnes conditions !

Si nous ne voulons pas être victime du succès de notre commune que beaucoup nous envie, nous devons en maîtriser la qualité de son urbanisation.

Maîtriser l’urbanisation, cela consiste :

  • a gérer dans le temps, l’espace, l’évolution des usages, des formes et du fonctionnement, tant au niveau quantitatif (volumes, coûts de fonctionnement et d’exploitation…) que qualitatif (densité, diversité, qualité paysagère et architecturale).
  • à permettre a toutes les classes sociales et tranches d'âges de pouvoir accéder à la propriété ou de trouver des logements locatifs à des prix raisonnables.
  • à limiter la dispersion des constructions afin d’optimiser l’usage des réseaux et des infrastructures actuels.La dispersion, provoque de fortes contraintes de dessertes des services par l’extension des réseaux (eaux potable et usée) et la construction de voirie urbaine avec trottoir et éclairage, ce qui a pour conséquence d’augmenter les coûts
  • à adapter l’aménagement aux ressources physiques, structurelles et naturelles de notre commune tout en respectant les espaces agricoles, naturels et le cadre de vie. En d'autre termes éviter des conflits d'usages (stationnement de véhicules qui gène le passage de tracteurs, ou le passage de vendangeuses qui réveillent les riverains, l'aboiement de chiens ou le chant du coq)

Afin de maîtriser notre urbanisation, nous mettrons en place une commission extra municipale composée d’élus et des comités de quartiers (André vous en parlera après). Elle veillera au respect Plan Local d’Urbanisation (PLU) déjà validées et respectueux de la qualité de VIE.


Les premiers sujets qu’elle aura à traiter seront :

  • Pour l'agrandissement de l'école : d’engager une négociation avec le propriétaire du terrain en emplacement réservé pour l’école. Pour rappel un emplacement réservé ne veut pas dire qu’il est à la commune, Il faut encore l’acquérir au prix du marché.
  • Une fois cette démarche entreprise, nous aurons plus de poids pour soutenir le projet de modernisation et de rénovation de notre école auprès de la Communauté de Communes. Il est urgent d’entamer et finaliser cette négociation pour montrer notre détermination à la Communauté de Communes et faire avancer enfin le projet de rénovation de l'école

Emplacement réserve = qui fait l’objet d’un emplacement réservé est « gelé », vous ne pourrez pas utiliser votre terrain comme bon vous semble. Propriétaire d’un terrain réservé, vous bénéficiez en contrepartie d’un droit de délaissement, qui peut mettre en demeure la collectivité d’acquérir le terrain. Si vous décidez d’exercer ce droit, la collectivité disposera alors d’un an pour vous faire part de sa décision d’acheter ou non : En cas d’accord sur le prix d’acquisition, il devra vous être payé au plus tard 2 ans à compter de la réception en mairie de cette demande Si au bout d’un an aucun accord n’a pu être trouvé, le juge de l’expropriation fixera le prix. Si la collectivité ne souhaite pas acheter le terrain, l’emplacement réservé est retiré.


Pour les Terrains des Pradels : lorsque la station d’épuration sera réalisé, cette zone sera ouverte a la construction se qui génèrera d’importantes pressions foncières. Nous prévoyons donc de faire réaliser en amont une étude de faisabilité portant sur l’aménagement possible de cette zone. L’étude permettra de déterminer des exigences paysagères, architecturales, le nombre de logements, d’habitants et d’équipements à créer.


Et bien sur du projet de lotissement de l’Olivette (chemin de la Truque) : il sera étudier par cette commission faisant de ce dossier une opération exemplaire, point de départ de notre nouvelle façon d’appréhender et traiter l’urbanisme à VILLEVIEILLE.

Cette commissions extra-municipale permettra d’éviter de reproduire les problèmes comme actuellement le connait le hameau de Pondres avec la création d’un bassin de rétention sur ce qui était il y a encore quelques mois le cœur du hameau. S'il n'avait pas été facile d'accepter les dix logements il est totalement inconcevable que les aménagements tels la voirie, le bassin et les espaces verts n'aient fait l'objet d'aucune concertation.

L’urbanisation n’est pas une fatalité, c’est un concept à nous de l’organiser afin de mieux l’appréhender.

Publié dans Notre programme

Partager cet article
Repost0

Programme disponible en ligne aussi

Publié le par Administrateur

Le programme de "Notre avenir à Villevielle" a été distribué ce weekend. Pour celles et ceux qui n'était pas chez eux, nous l'avons remis dans les boites. Merci à toutes les personnes qui nous ont aimablement accueillis et avec lesquelles nous avons pu échanger nos idées.
Pour les électeurs résidant hors du territoire communale, nous mettons ce programme à disposition sur ce site.
Si vous avez des questions, observations et que vous ne pouvez pas vous rendre à la réunion publique du 14 mars, n'hésitez pas à utiliser la rubrique "contact de ce blog".

Bonne lecture !

Programme de la Liste Notre avenir à Villevielle élections municipales 2014

Publié dans Notre programme

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 > >>